Lozère-Aubrac :"Les Robins des bois de la Margeride"

 2016
par  AAPLX

https://gorgesdubes.org/2016/05/25/se-couper-un-bras-pour-toucher-une-rente-dinvalidite/

Ils étaient venus nous soutenir lors de notre manifestation à Tulle le 15 mars 2015
voici de leurs nouvelles :

Pour qui connait la Lozére et L’Aubrac imaginer ces paysages massacrés par des machines est vraiment insupportable.EDF essaye de passer en force avant même la fin des recours.

Article du Midi-Libre du 24 octobre 2016 :

Lozère : les anti-éolien stoppent le chantier dans le bois des Taillades
Ce lundi 24 octobre, au petit matin, des militants écologistes ont fait stopper le début d’un chantier d’implantation d’éoliennes, dans le bois des Taillades, à la limite des communes de La Bastide-Puylaurent et Chasseradès.

Selon eux, en effet, "il y a eu un recours suspensif auprès du tribunal administratif de Nîmes", explique Michel Cogolègnes, des Robins des bois de la Margeride. Qui poursuit : "Le porteur du projet est EDF, qui veut passer en force. À la mi-septembre, ont été posés des panneaux d’autorisation de défrichement. Un journal a été déposé dans les boîtes aux lettres, qui indique que les travaux vont commencer fin octobre."

"Nous n’accepterons plus l’implantation d’une seule éolienne"

"Et que les éoliennes vont faire gagner beaucoup d’argent aux habitants. Mais en attendant le résultat du recours au tribunal administratif, chaque matin nous irons là-bas. Nous n’accepterons plus l’implantation d’une seule éolienne de plus en Lozère. Quitte à aller jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme. Ou faire une Zad si nécessaire".


Article du Midi-Libre du 20 juillet 2016
Lozère : contre l’éolien, la permanence occupée à Grandrieu

Le collectif lozérien opposé au projet s’est retrouvé à Grandrieu.
Les promoteurs éoliens responsables du projet du col des Trois-Sœurs sur la commune de La Panouse, avaient organisé à ce sujet une permanence d’information dans les locaux de la communauté de communes à Grandrieu, le mardi 19 juillet. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu.

À l’appel du collectif Patrimoine lozérien qui fédère de multiples associations dont les Robin des bois, près de 25 personnes opposées au projet ont envahi les locaux pour y organiser un pique-nique de contestation. Arrivé sur les lieux, le maire furieux commença par enfermer les manifestants dans la salle. Mais devant les protestations, il a préferé appeler les gendarmes.

Eolien, "pas judicieux" en Margeride.
Respectueux des lieux, les manifestants n’ont pas été inquiétés et sont restés sur place tout l’après-midi. Selon Michel Cogoluègnes, des Robins des bois, "le collectif s’opposera à tous les projets éoliens en cours sur la Margeride. Nous avions déposé un recours contre le projet de La Villedieu que nous avons perdu en première instance. Mais nous allons faire appel. Et il est également prévu de déposer un autre recours contre le projet de Champcate avant le 25 juillet. Des études ont montré qu’il faut préserver les paysages de la Margeride et que l’éolien n’y est pas judicieux. Il y a eu des enquêtes d’utilité publique avec avis défavorable. Il s’agit maintenant de s’y conformer !"


Portfolio

Des militants écologistes font stopper le (...) Grandrieu : occupation de la mairie

Annonces

- Étude sur les risques sanitaires générés par les éoliennes

PDF - 2.1 Mo
Etude sur les risques sanitaires générés par les éoliennes

Réalisée par Alain Belime