Méthodes colonialistes au Kenya : un tué.

 2015
par  AAPLX

Kenya : la construction du parc éolien de Kinangop vient d’être suspendue
Agence Ecofin) -
25 mars 2015
La Cour Suprême kényane a suspendu les travaux de construction de la centrale éolienne de Kinangop de 60 MW de capacité. Les travaux de ce parc de 13 milliards de shillings étaient prévus pour débuter dans deux semaines. La décision de suspension fait suite à une requête faite à la Cour par un groupe de résidents de Kinangop qui estiment que la construction de cette centrale empiète sur leurs propriétés.

« Alors que les standards internationaux exigent que les turbines soient installées à au moins 1000 mètres des zones résidentielles, les promoteurs du parc éolien de Kinangop n’ont acquis que 38 parcelles de 40m x 40m de dimensions. Cela veut dire que les propriétés résidentielles de milliers de familles du plateau seront plus proches des turbines que permis, ce qui viole les droits qui leur sont conférés par l’article 42 de la constitution. » peut-on lire dans la requête adressée à la Cour.

Les résidents requièrent que la Cour Suprême oblige les promoteurs de ce parc à se conformer aux normes internationales relatives à la proximité des zones résidentielles. Elles désirent également être protégées contre les mesures d’expulsion ou de signature sous contrainte de conventions de bail. « Les forces de sécurité des comtés de Nyandarua et de Nakuru ont déjà été déployées pour intimider et réprimer violemment les manifestations contre ce projet. Un mort, quatre blessés et cinq arrestations ont résulté de cette répression qui a été organisée le 24 février 2015. » ont-ils précisé dans leur requête.

La Cour Suprême a suspendu les divers travaux liés à la construction de la centrale, et ce, jusqu’à ce que le cas soit entendu et qu’elle rende une décision. Les auditions débuteront le 16 avril prochain.


Le Kenya envisage d’implanter le plus grand parc d’éoliennes d’Afrique
près du lac de Turkana c’est un projet de 365 turbines de 164 km2 !!!!
qui devrait produire 20% de l’électricité du pays.
Les éleveurs Turkana sont priés d’aller faire paître leur troupeaux ailleurs,
moyennant ....de l’eau !
source : slateafrique.com- AFP _

Que ce soit au Kenya, en Éthiopie, au Ghana, les promoteurs éoliens achètent les terres, c’est plus facile qu’en Europe.....mais la finalité est la même :
la désertification des terres, la mutation de leur usage à des fins industrielles, et la disparition du pastoralisme .
Sur tous les continents les objectifs des grands groupes mondiaux de l’industrie ou d’investissement sont identiques : se rendre maître des territoires pour y perpétuer leur business.


Annonces

- Étude sur les risques sanitaires générés par les éoliennes

PDF - 2.1 Mo
Etude sur les risques sanitaires générés par les éoliennes

Réalisée par Alain Belime